Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Électroménager : une nouvelle échelle énergétique européenne pour les consommateurs

Les députés ont donné le feu vert mardi 13 juin à un outil permettant aux consom­mateurs de choisir des produits qui réduisent leur consommation d'énergie et leurs factures énergétiques.

Une nouvelle échelle plus stricte allant de A à G, montrant l'efficacité énergétique des appareils électroménagers et suivant l'évolution des progrès technologiques, a été adoptée mardi par les députés par 535 voix pour, 46 contre et 79 abstentions.

Les consommateurs pourront choisir des produits plus efficaces afin de réduire leur consommation et leurs factures d'énergie, tandis que les fabricants seront encouragés à innover et à investir dans des produits plus économes en énergie.

Dès la fin 2019 au plus tôt, les consommateurs devraient pouvoir voir les premières étiquettes avec la nouvelle échelle sans les indications "+" (A+/A++/etc.) dans les magasins. Afin de suivre le rythme des progrès relatifs à l'efficacité énergétique, tout remaniement ultérieur des étiquettes devra être engagé dès que 30% des produits vendus sur le marché de l'UE relèvent de la classe d'efficacité énergétique supérieure A ou que 50% de ces produits relèvent des deux classes d'efficacité énergétique supérieures A et B.

Les étiquettes seront apposées sur les produits en format papier. Leurs versions en ligne ainsi que des fiches d'information sur le produit seront téléchargeables. Le fournisseur devrait informer le consommateur en cas de mises à jour affectant l'efficacité énergétique d'un produit déjà acheté, affirme le texte.

Tout matériel promotionnel publicitaire ou technique visuel devrait faire référence à la classe d'efficacité énergétique du produit et à l'ensemble des classes disponibles sur l'étiquette. Des campagnes d'information pour les consommateurs devraient être menées en vue de mettre en évidence les nouvelles versions des étiquettes.

La Commission européenne devra créer une base de données des produits, avec une partie technique pour aider les autorités nationales à surveiller le respect des règles, et un portail en ligne pour fournir aux consommateurs des informations complémentaires sur les produits. La Commission devra par ailleurs élaborer des recommandations d'application de ce règlement, incluant les meilleures pratiques pour les essais de produits et les échanges d'informations.

Pour en savoir plus...

Publié le 22/06/2017




Nous suivre
Agenda
<< Juillet 2017 >>
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Parutions
Panorama mondial des achats publics durables 2017
Potentialités d’utilisation du biométhane comme carburant en Île-de-France
Guide méthodologique à l’attention des collectivités relatif...
Economie Circulaire : un atout pour relever le défi...
Nominations
Deloitte Développement Durable
GIAVARINA Grégory
AESN
CADOT Michel
FEAD
BOURSIER Jean-Marc
AXELERA
RAEVEL Thierry