Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Lancement du programme Action cœur de ville 2

Le programme national Action coeur de ville 2 à pour objectif de poursuivre la dynamisation des centres des villes moyennes tout en tenant compte des quartiers de gare, des entrées de ville et de la transition écologique.

Depuis 2017, la première phase du programme national Action cœur de ville a permis de renforcer l'attractivité et de soutenir le développement durable de 234 villes « moyennes » qui exercent une fonction de centralité, en investissant à hauteur de 5 milliards d'euros prioritairement dans la redynamisation de leur centre-ville afin de les rendre plus attractifs et résilients. Cinq ans après, les résultats sont là : plus de 6500 actions engagées, la fréquentation de ces communes a augmenté de 15% depuis 2018 et 91% des élus se déclarent satisfaits ou très satisfaits du programme.

Un an après l'annonce du président de la République de prolonger le programme, et afin de poursuivre et renforcer l'attractivité des villes moyennes, les ministres annoncent en détaillent les mesures jusqu'à 2026. Au moins 5 milliards d'euros, sur 4 ans, permis grâce à l'engagement de l'État et de ses partenaires financiers (Banque des territoires, Anah et Action logement), permettront de continuer à revitaliser les 234 communes identiques à celles du premier volet. L'État poursuivra son rôle de facilitateur pour permettre aux territoires de développer leurs propres projets.

L'adaptation au changement climatique et la promotion de la sobriété énergétique et foncière vont devenir les fils conducteurs de cette seconde phase (lutte contre l'étalement urbain, renaturation, rénovation, traitement des friches...).

Si les interventions en centre-ville demeurent la priorité du programme, une attention particulière sera portée aux quartiers de gare et aux entrées de ville, qui constituent des secteurs clés pour assurer la transition écologique dans les villes moyennes.

En ce sens, les ministres en charge de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et des Collectivités territoriales, ont demandé aux préfets, en accord avec le maire, de suspendre davantage les projets d'installation de commerces en périphérie lorsque ces derniers sont préjudiciables à la revitalisation commerciale de leur centre-ville.

Aussi, les ministres proposeront un dispositif dédié visant à redonner vie à des bâtiments historiques et emblématiques aujourd'hui laissés en friche.

Enfin, les ministres souhaitent proposer aux maires de communes sélectionnées un accompagnement renforcé dans leur stratégie globale d'adaptation au changement climatique. Celles-ci pourront par ailleurs avoir recours à un « conseiller en énergie partagée » pour aider la commune à identifier de nouveaux leviers de maîtrise d'énergie.

 

Pour en savoir plus...

Publié le 01/12/2022




Nous suivre
Agenda
<< Juillet 2024 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
La politique industrielle de l’UE en matière d’hydrogène renouvelable
Performances et gouvernance des filières à responsabilité élargie du producteur
Plan National Integre Energie - Climat (PNIEC) de la France
Changement climatique : nous ne sommes pas prêt⸱es !
Nominations
France gaz
MARTIN Frédéric
MTECT
HUET Brice
Ministère de l'Agriculture
GUTTON Martin
IGEDD - MTECT
Inspectrice·eur·s généraux de l'environnement et du développement durable