Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Lancement du plan national milieux humides 2022-2026

Bérangère Abba, secrétaire d’Etat en charge de la Biodiversité, a présenté, le 15 mars 2022, le nouveau plan national milieux humides et la liste des 18 zones humides françaises les plus emblématiques.

Lacs, marais, tourbières, prairies humides, mangroves…  Les milieux humides sont des surfaces naturelles caractérisées par la présence permanente ou temporaire d'eau.

Ces milieux humides constituent un patrimoine naturel exceptionnel, dont les fonctions écologiques et le rôle dans la régulation du climat et l’atténuation des impacts des dérèglements climatiques sont largement reconnus.

Véritables réservoirs de biodiversité, ces biotopes abritent de nombreuses espèces de faune et de flore : en France, 50 % des oiseaux et 30 % des espèces végétales remarquables et menacées en dépendent.

Les zones humides sont également des alliées de la transition écologique par leur capacité à capturer et stocker le carbone, procurer des îlots de fraîcheur, ou encore protéger les côtes.

Cependant, les zones humides font face à des menaces persistantes : pollutions, artificialisation des sols, assèchement, fragmentation des habitats, surexploitation, etc.

Leur superficie se serait réduite de 64 % au cours du XXe siècle.

Un plan national pour valoriser les zones humides

Le quatrième plan national annoncé par le Gouvernement porte sur la période 2022-2026

Des actions phares :

  • doubler la superficie des milieux humides sous protection forte en métropole d’ici à 2030 et renforcer l’inscription de ces milieux dans l’ensemble des aires protégées en métropole et en outre-mer ;
  • préserver des zones humides par l’acquisition de 8 500 hectares d’ici à 2026 ;
  • accélérer l’extension du réseau Ramsar en France, avec la labellisation de 2 sites par an sur le territoire national ;
  • restaurer 50 000 hectares de zones humides d’ici à 2026 ;
  • développer des pratiques économiques (agricoles, forestières, aquacoles, piscicoles) et de loisirs (cynégétiques, sportives et touristiques) qui préservent les milieux humides ;
  • développer des méthodes du label bas carbone valorisant des projets de protection et de restauration des milieux humides ;
  • cartographier l’ensemble des zones humides françaises d’ici à fin 2024 avec la production d’un référentiel au 1/10 000ème.

18 zones humides prioritaires

L'Etat s'est engagé à restaurer 50 000 ha de zones humides d'ici 2026, à acquérir 8500 ha de zones humides et à créer de nouvelles aires protégées dont un douzième parc national dédié aux zones humides.

Pour ce faire, le Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD) a été chargé de réaliser un état des lieux des zones humides françaises les plus remarquables et qu'il conviendrait de protéger.

Au terme de cette mission, 18 sites ont été identifiés et peuvent être qualifiés de plus « emblématiques des zones humides françaises ». L'analyse s'est appuyée sur un faisceau d'indicateurs tels que la superficie de zones humides, la fonctionnalité et la richesse des milieux.

Cette mission se poursuit aujourd'hui par un dialogue privilégié avec les acteurs des différents territoires identifiés pour déterminer ensemble d'éventuels dispositifs de protection adaptés. A l'issue de cette phase de dialogue territorial, l'Etat et les parties-prenantes examineront ensemble l'opportunité de création d'un parc national dédié ou de tout autre type d'aire protégée.

 

 

Voir le dossier de presse

Pour en savoir plus...

Publié le 30/03/2022




Nous suivre
Agenda
<< Juillet 2024 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
État des lieux et perspectives de déploiement du CCUS en France » (juillet 2024)
Accélérer la transition écologique avec les achats
Rapport annuel 2023 de l'Autorité environnementale
La production, la consommation et le prix de l’électricité aux horizons 2035 et 2050
Nominations
IGEDD - MTECT
Inspectrice·eur·s généraux de l'environnement et du développement durable
DREAL Grand Est
HOELTZEL Marc
Groupe Isoskèle
DUPOUY Jean-Marc
Office du Bâtiment Grand Paris
ZACCAGNINO Dominique