Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Les chantiers prioritaires du ministère. Objectif : créer 100 000 emplois sur 3 ans

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a présenté le 25 avril dernier les 6 chantiers concrets déclinés en 27 actions qui seront engagées d’ici cet été et conduites avec un objectif prioritaire : la croissance verte, porteuse d’activité et d’emplois.

Ségolène Royal a présenté les chantiers prioritaires qu'elle va relancer d'ici l'été, précisant que l’emploi est au cœur de son action, avec un objectif de 100 000 emplois créés en trois ans grâce aux travaux d’économies d’énergie et aux emplois nouveaux dans les filières de la croissance verte. Pour atteindre cet objectif, la ministre entend mobiliser les territoires et les filières, sur des métiers comme l'isolation, les véhicules électriques ou les réseaux "intelligents", en les recevant une à une.

La ministre a également indiqué que "le travail s’accélère" sur trois projets de loi, concernant la biodiversité, la transition énergétique et le code minier. "Ces chantiers seront conduits dans le dialogue environnemental, institué notamment dans le cadre du Conseil national de la transition écologique et déjà à l’œuvre en vue de l’organisation de la troisième Conférence environnementale qui se tiendra à l’automne."

Ce plan d’action a pour objectif d’agir :
  • pour l’emploi : avec un objectif de 100 000 emplois créés en trois ans grâce aux travaux d’économies d’énergie et aux emplois nouveaux dans les filières de la croissance verte. 
  • pour le pouvoir d’achat : grâce à la modération des tarifs, et surtout aux économies d’énergie. 
  • pour le bien-être : grâce à la protection et à la valorisation de la biodiversité, aux actions pour la santé et à une alimentation saine et de qualité. 
  • pour la compétitivité : la mutation / transition écologique est une chance à saisir pour toutes nos entreprises avec de bons produits et de bons services, de moindres coûts à terme et des nouveaux marchés à conquérir.  

 

6 grands chantiers accélérés 

1. Mettre en place un nouveau modèle énergétique et la lutte contre le changement climatique

  • Cela passe avant tout par la finalisation de la loi sur la transition énergétique, une des lois majeures du quinquennat. "La loi arrivera en commission à l'Assemblée en juillet 2014" a annoncé la ministre.
    D'ici là, parce que ce nouveau modèle énergétique existe déjà dans certains territoires, Ségolène Royal compte mettre en avant dans les régions, les départements et les agglomérations, les préfigurations exemplaires.
    L'objectif de cette grande loi est bien de faire gagner du pouvoir d'achat, d'améliorer le bien-être et la santé des Français. Elle comprendra d'ailleurs un volet complet sur la qualité de l'air.

  • L'accélération des filières d'énergies renouvelables dont l’éolien offshore et le solaire, la biomasse et les énergies marines. Très prochainement seront identifiées de nouvelles zones pour l'éolien offshore mais aussi le offshore flottant.

  • L'accélération de la rénovation énergétique des bâtiments (logements, bâtiments publics, secteur tertiaire et industriel). "Il faut absolument atteindre l'objectif fixé de 500 000 logements éco-rénovés d'ici à 2017, je ferai très vite des propositions pour accélérer le plan de rénovation énergétique de l'habitat lancé en 2012."

  • Maîtriser les tarifs de l'électricité ; "C'est un sujet sensible auquel je suis très attachée. Je veux réussir la réforme des modes de fixation des tarifs de l'électricité par la concertation."

  • Faire adopter les derniers plans de protection de l’atmosphère : "Chaque année, 42 000 décès prématurés sont liés à la pollution aux particules fines" a rappelé la ministre qui souhaite au plus vite l'adoption de tous les plans de protection de l'air. Pour l'instant 39 % seulement de la population est couverte et 21 plans restent à adopter. "Avec Marisol Touraine je vais mobiliser les préfets et les collectivités en ce sens."

 

2. Protéger et reconquérir l'eau, la biodiversité et les paysages

  • Examen au Parlement du projet de loi sur la biodiversité et poursuite des travaux de préfiguration de l’agence française unique pour la biodiversité

  • Signer le décret redonnant au Marais Poitevin le statut de parc naturel régional

 

3. Santé, prévention des risques et économie circulaire

  • Finaliser la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens : dans les prochains jours sera publiée la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens avec 8 substances chimiques qui seront soumises à expertise scientifique. "Cette stratégie, là encore doit être un moteur pour l'innovation, car l'industrie a un rôle essentiel à jouer pour inventer de nouveaux matériaux, de nouveaux emballages."

  • Intégrer un volet "économie circulaire" dans le projet de loi de transition énergétique ; en juin Ségolène Royal participera aux Assises de l'économie circulaire organisée par l'Ademe et déploiera des plans régionaux, en appui bien souvent avec les pôles de compétitivité.

  • Élaborer le Plan déchets 2020, préparer la négociation européenne sur les OGM, adopter la stratégie nationale de gestion du risque d’inondation...

 

4. Transports

  • Signer au plus vite les volets "mobilité" des contrats de plan Etat-Régions.

  • Revoir les modalités de financement des infrastructures de transports. Pour sortir de "l'impasse de l'écotaxe", l'objectif est de trouver un système de financement juste et pérenne pour financer les infrastructures mais qui soit également compréhensible et réalisable. L'arbitrage pris avec le Premier ministre sera dévoilé dans les jours à venir.

 

5. Emploi et croissance verte

  • Développer les filières d’avenir dans le cadre des 34 plans industriels ; le ministère sera pleinement mobilisé avec Arnaud Montebourg pour dynamiser les filières qui concernent la transition énergétique : l'avion électrique, le TGV du futur, la voiture au 2 litres pour 100 kilomètres, les bornes électriques de rechargement, les biocarburants, l'usine du futur etc... Une réunion se tiendra à l'Elysée le 7 mai avec les industriels.

  • Mettre en œuvre le volet transition écologique du programme d'investissements d'avenir - 2,3 milliards d'euros- et développer avec l'ANRU et la Caisse des Dépôts les projets de "Villes durables" et territoires à énergie positive.

 

6. Les grands rendez-vous européens et internationaux à venir :

  • Préparation de la Conférence Paris Climat 2015 (COP 21) ; 
  • Réunion des ministres de l’Énergie du G7 les 5 et 6 mai à Rome ;
  • Conseil informel des ministres de l’Environnement et de l’Énergie de l’Union européenne les 14, 15 et 16 mai ; Conseil des ministres européens de l’Environnement le 12 juin ; Conseil des ministres de l’Énergie le 13 juin ;
  • Réunions à Bonn (5 et 6 juin) et à Nairobi (26 et 27 juin) pour l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement, dans le cadre des négociations internationales sur le climat.

Retrouvez les 27 actions prévues sur le site du ministère


Publié le 02/05/2014




Nous suivre
Agenda
<< Juillet 2024 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
La politique industrielle de l’UE en matière d’hydrogène renouvelable
Performances et gouvernance des filières à responsabilité élargie du producteur
Plan National Integre Energie - Climat (PNIEC) de la France
Changement climatique : nous ne sommes pas prêt⸱es !
Nominations
France gaz
MARTIN Frédéric
MTECT
HUET Brice
Ministère de l'Agriculture
GUTTON Martin
IGEDD - MTECT
Inspectrice·eur·s généraux de l'environnement et du développement durable