Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Essen devient la Capitale verte de l'Europe pour 2017

La transformation spectaculaire d'un foyer de l'industrie du charbon et de l'acier en ville la plus verte de Rhénanie-du-Nord - Westphalie témoigne du succès de la mutation structurelle de la ville d'Essen.

Le 21 janvier, la ville d'Essen en Allemagne est devenu officiellement la Capitale verte de l'Europe pour 2017. Au cours d'une cérémonie, M. Karmenu Vella, commissaire chargé de l'environnement, des affaires maritimes et de la pêche, a remis le titre détenu par Ljubljana à Essen pour l'année 2017.

Avec plus de deux Européens sur trois vivant en ville, les défis environnementaux revêtent une importance capitale pour la santé et le bien-être des citoyens. Le prix de la Capitale verte de l'Europe récompense les efforts déployés pour améliorer l'environnement urbain, afin d'accroître la sensibilisation à la nécessité d'une transformation environnementale à l'échelle de la ville. Essen servira de modèle d'inspiration en matière de développement urbain durable, grâce au partage et à la promotion des bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves dans cette ville allemande.

La Commission travaille également à la conception de l'outil «Green City Tool», un nouvel outil auquel n'importe quelle ville peut souscrire pour comparer et suivre ses performances environnementales. Il se fonde sur les 12 critères utilisés pour la sélection des Capitales vertes, et aidera les villes européennes à améliorer leur environnement urbain et leur qualité de vie. L'outil devrait être lancé en juin.

Qu'est-ce qui a impressionné le jury?

  • un objectif ambitieux de réduction des émissions de CO2 de 40 % d'ici à 2020;
  • la réfection de 128 000 m² de routes avec un asphalte anti-bruit;
  • un système de gestion de l'eau avec des espaces verts multifonctionnels utilisés pour la gestion des eaux pluviales, la prévention des inondations et l'alimentation des nappes d'eau souterraines afin de prévenir l'infiltration des eaux pluviales dans le réseau d'assainissement combiné sur au moins 15 % de la zone desservie par ces collecteurs;
  • 376 km de pistes cyclables permettant d'augmenter les déplacements à vélo de 25 % à l'horizon 2035;
  • la création de 20 000 emplois dans le secteur de l'environnement d'ici à 2025;
  • 95 % de la population vivant actuellement dans un rayon de 300 m autour de zones vertes urbaines;
  • la réduction des déplacements en voiture de 29 % d'ici à 2035;
  • aucune décharge d'ordures ménagères depuis les années 1960;
  • un objectif de recyclage de 65 % d'ici à 2020.

Au cours de cette année où elle sera Capitale verte de l'Europe 2017, Essen prévoit de mettre en œuvre plus de 300 projets citoyens et manifestations qui contribueront à améliorer la qualité de vie de la ville et d'inscrire la durabilité au cœur des programmes de développement de la ville.

Contexte

Le prix de la Capitale verte de l'Europe récompense une ville qui est à la pointe en matière de mode de vie urbain respectueux de l'environnement. Un groupe d'experts indépendants évalue les performances des villes en compétition au regard de 12 critères environnementaux. Un jury évalue ensuite leur engagement en faveur d'une amélioration constante de l'environnement et du développement durable, ainsi que leurs compétences dans le domaine de la communication, et la mesure dans laquelle elles pourraient servir de modèle, en présentant les meilleures pratiques qui pourraient être utilisées ailleurs. En plus d'être une source d'inspiration pour d'autres villes, la lauréate bénéficie d'une visibilité accrue, ce qui permet d'améliorer la réputation de la ville et de renforcer son attrait en tant que destination de voyage, de travail et de résidence.

Jusqu'à présent, neuf villes ont reçu le titre de Capitale verte de l'Europe depuis la création du prix en 2010. Stockholm (Suède) a remporté le titre inaugural, suivie d'Hambourg (Allemagne) en 2011, de Vitoria-Gasteiz (Espagne) en 2012, de Nantes (France) en 2013, de Copenhague (Danemark) en 2014, et de Bristol, (Royaume-Uni) en 2015. La Capitale verte de l'Europe 2016, Ljubljana (Slovénie), va maintenant passer le relais à Essen (Allemagne) pour 2017, qui sera suivie de Nimègue (Pays-Bas) en 2018.

Pour en savoir plus...

Publié le 15/02/2017




Nous suivre
Agenda
<< Juillet 2024 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
Changement climatique : nous ne sommes pas prêt⸱es !
Navigating New Horizons
Mobiliser pour accélérer : la planification écologique
État des lieux et perspectives de déploiement du CCUS en France
Nominations
France gaz
MARTIN Frédéric
MTECT
HUET Brice
Ministère de l'Agriculture
GUTTON Martin
IGEDD - MTECT
Inspectrice·eur·s généraux de l'environnement et du développement durable