Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Déchets d’équipements électriques et électroniques : Appel à contributions pour l'évaluation de la directive DEEE

La directive de 2012 relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques protège l'environnement et la santé humaine, contribue à la production et à la consommation durables et garantit une utilisation efficace des ressources par la prévention et la valorisation des déchets.

La législation relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) a été adoptée pour la première fois en 2002 afin de prévenir ou de réduire les effets néfastes des DEEE sur l’environnement et la santé humaine dans l’UE. Depuis lors, la Commission a évalué et révisé/refondu la directive en 2012.

Elle fait l'objet d'une nouvelle évaluation afin d’établir si la directive est toujours adaptée à son objectif, d’explorer toute possibilité encore inexploitée de simplification et de réduction de la charge et de contribuer à déterminer si un réexamen est nécessaire.

Dans ce cadre, un Appel à contributions et ouvert du 06 octobre 2022 au 03 novembre 2022.

Conformément aux lignes directrices pour une meilleure réglementation, l'évaluation de la directive portera sur les cinq critères d'évaluation, à savoir: efficacité, efficience, pertinence, cohérence et valeur ajoutée européenne.
L'évaluation comprendra, entre autres, une analyse des coûts et des avantages. Le rapport d'évaluation sera notamment guidé par les trois questions suivantes:

1) Dans quelle mesure la mise en œuvre de la directive DEEE a-t-elle été couronnée de succès, quels étaient les principaux problèmes et défis rencontrés et pourquoi?

2) L'intervention de l'UE a-t-elle fait une différence?

3) L'intervention est-elle toujours pertinente compte tenu des évolutions survenues depuis son entrée en vigueur?

L'évaluation portera sur la mise en œuvre de la directive DEEE, ainsi que sur le droit dérivé y afférent et sur toutes les mesures et bonnes pratiques connexes prises au niveau national dans tous les États membres. Le droit dérivé adopté en vertu de la directive DEEE comprend:

- le règlement d'exécution relatif à une méthode commune de calcul du poids des EEE mis sur les marchés nationaux et de la quantité de DEEE produits;

- le règlement d'exécution établissant un format harmonisé pour l'enregistrement et la déclaration des producteurs aux registres nationaux;

- Décision d'exécution établissant des règles communes pour le calcul, la vérification et la déclaration des données ainsi que des formats de données.

L'évaluation accordera une attention particulière aux aspects pour lesquels la mise en œuvre a été particulièrement difficile, tels que:

i. la réalisation des objectifs de collecte des DEEE,

ii. le traitement approprié des DEEE et le maintien de conditions de concurrence équitables,

iii. l'application des exigences de responsabilité élargie des producteurs (en particulier pour les ventes en ligne),

iv. la lutte contre les activités illégales et les pratiques inférieures aux normes dans l'ensemble du processus de gestion des DEEE.

En outre, l'évaluation examinera et recueillera des éléments probants sur tous les aspects juridiques (par exemple, la cohérence juridique avec la législation connexe), environnementaux, économiques, sociaux, liés à l'emploi, à la santé et aux technologies, et les évolutions en la matière en rapport avec la production et la gestion des DEEE. Elle fournira une vue d'ensemble de la situation actuelle et des points de comparaison clairs afin d'évaluer les changements, les progrès et les difficultés rencontrées.

Les DEEE sont l’un des flux de déchets qui connaissent la croissance la plus rapide dans l’UE (et dans le monde) et qui, s’ils ne sont pas traités correctement, sont dangereux. Ces déchets contiennent en outre des matières premières précieuses et critiques, dont la récupération est essentielle pour permettre une économie plus circulaire et potentiellement aussi aux fins de l’autonomie stratégique ouverte de l’Union. L’augmentation de la consommation et le progrès technologique/la numérisation poseront des difficultés dans les années à venir. Une évaluation est dès lors nécessaire pour déterminer si la directive DEEE reste adaptée à son objectif.

La directive fixe des objectifs de collecte et de valorisation/recyclage de plus en plus stricts. Une collecte des DEEE séparée des déchets municipaux non triés est une condition préalable à leur bon traitement. Toutefois, la collecte séparée des DEEE reste un défi majeur dans la plupart des États membres. La Commission a mené une initiative de promotion de la conformité afin d’évaluer à la fois les bonnes pratiques et les lacunes dans la mise en œuvre de la directive, y compris la collecte séparée des DEEE. Les pratiques des États membres en matière de traitement des DEEE ont également été évaluées à l’aune d’une éventuelle harmonisation plus poussée, en s’appuyant sur l’expérience pratique acquise lors de l’application de normes de traitement à l’initiative de la Commission.

La directive sera évaluée dans le contexte et à la lumière des objectifs du pacte vert pour l’Europe, du plan d’action pour une économie circulaire et tiendra compte de toute autre évolution pertinente de la politique de l’UE en matière d’environnement et de déchets (par ex., en ce qui concerne les politiques en matière d’énergies renouvelables, les batteries, l’écoconception pour des produits durables, la limitation des substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, les véhicules hors d’usage, les transferts de déchets, les matières premières critiques) ainsi que les évolutions dans le contexte international (par ex., la convention de Bâles sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination).

 

Pour en savoir plus...

Publié le 19/10/2022




Nous suivre
Agenda
<< Février 2023 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
Parutions
Orientations stratégiques de l'ADEME 2023-2027
Guide d’interprétation juridique et pratique des ZFE-m
Achieving the UN Agenda 2030
Artificialisation des sols : quels avenirs pour les maisons individuelles ?
Nominations
MTE - DGEC
MANINI Edouard
Groupe LIEBOT
KLOTZ  Christophe
Groupe RAJA
THIECK Brigitte
SUEZ Smart & Environmental Solutions
VILLOSLADA Patricia