Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Vous avez dit « canicule » ?

La période de canicule que nous vivons depuis quelques semaines ne peut plus être qualifiée de simple épisode atmosphérique. Elle est identifiée, selon l'Union américaine de géophysique à propos de la canicule de 2016, largement dépassée en 2018, comme « résultant d'un réchauffement anthropique », et donc de « l'intervention humaine à l'échelle d'un siècle au moins ».

Un tel constat a de quoi alarmer la communauté humaine, au-delà de tout ce qui peut la diviser. Certains diront que c'est l'antienne classique de l'été et que l'automne revenu, nous n'y penserons plus. Pourtant, les faits sont têtus, les chiffres sont là ! D'ici 2050 et 2100, la France, pour ne citer que notre futur immédiat, devrait connaître 25 jours de canicule avec des pointes de 50 degrés !

Nicolas Hulot a donc raison d'évoquer dans le Journal du Dimanche en date du 29 juillet « la gestation d'une des plus grandes tragédies de l'Humanité ».

Nous en connaissons pourtant la genèse. Commencée de l'avis général à l'ère de la révolution industrielle, l'homme a fini comme le note déjà Buffon en 1778 dans Les Époques de la Nature par identifier cette période comme étant « la transformation de la terre » par son activité. Celle-ci porte désormais « l'empreinte de la puissance de l'homme ». Cette date correspondrait justement à celle de la nouvelle ère appelée anthropocène. Certaines marques en sont désormais indélébiles (la fonte des glaciers, la déforestation, l'atteinte à la biodiversité...).

Tout ou presque a été écrit, décrit, analysé, commenté, explicité sur le changement climatique. Il est bien réel, concret et présent à l'échelle de chacune de nos vies. Les conséquences en sont connues : nos modes de vie en sont affectés, notre existence même en est menacée du fait de l'inadaptation du corps humain à certains niveaux de température etc. La vie deviendra mathématiquement impossible du fait de la disparition de millions d'espèces, des cataclysmes maritimes liés à l'élévation du niveau des mers etc.

Le ministre prépare pour « la rentrée », un plan d'adaptation au changement climatique. Nous soutiendrons son initiative et l'AFITE se fera l'interprète des inquiétudes et des interrogations de notre temps. Nous informerons nos adhérents, et nos contemporains, sur ce défi à relever. Plusieurs manifestations, événements, colloques et petits déjeuner sont d'ores et déjà programmés en 2019 sur le sujet du changement climatique. Ce programme vous sera présenté à l'automne.

L'AFITE se veut une association citoyenne, résolument partie prenante dans ce débat et ce combat. Elle en témoignera lors du quarantième anniversaire de sa création..

Bonnes vacances à toutes et à tous !

 

Paul Carriot - Vice-Président de l'AFITE


Publié le 31/07/2018




Nous suivre
Agenda
<< Octobre 2018 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
Quelle démarche Green IT pour les grandes entreprises françaises ?
L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018
Global Warming of 1.5 °C
Hydrodiplomatie et nexus - Eau - Energie - Alimentation
Nominations
FNE
HERMELIN Bénédicte
AFNOR Certification
DAHMANI Laurent
MTES
LESUEUR Thomas
DGE
COURBE Thomas